vendredi 21 juin 2013

Mon rêve de Maison des ApprentisSages



Au sein de cette coopérative (article précédent), mon rêve est de créer une maison des ApprentisSages. J'en décris ici les grandes lignes.


La maison des ApprentiSsages se compose d'une crèche pour les enfants de 1 à 3 ans, d'une école pour les enfants de 3 à 18 ans, d'un centre de formation pour adultes.

Elle se trouve sur le lieu de la Coopcinelle, les liens avec les autres activités sont la cuisine et la salle à manger commune, la participation d'enfants à certaines activités en fonction de leurs envies et en partenariat avec les salariés et les bénévoles : soin des animaux, culture des végétaux, projets dans les ateliers artisanaux et artistiques, stages dans les bureaux, les chantiers, l'espace bien-être. Les adolescents travaillent à partir de leurs projets, ils apprennent à utiliser les outils du lieu et apprennent directement au contact des adultes.

Le projet éducatif

Chaque groupe a un ou plusieurs référents, les éducateurs peuvent intervenir auprès des différents groupes.
Le projet éducatif est décidé en réunions mensuelles avec les éducateurs, les parents, les enfants, les salariés et les bénévoles. La vie du lieu est harmonisée avec des réunions hebdomadaires avec éducateurs, enfants et salariés et bénévoles qui interviennent à ce moment-là. Le référent de chaque groupe gère les emplois du temps,  les achats de matériaux, la coordination des adultes-éducateurs de chaque enfant.
L'envie commune est de promouvoir une éducation qui permette à chacun d'exprimer le meilleur de lui-même dans un cadre vivant, hétérogène, riche, humain avec des valeurs de coopération, d'humanisme, de partage, de respect du vivant sous toutes ses formes.
L'éducateur est digne de confiance, il travaille sur lui-même pour être conscient de ce qu'il est, ce qu'il montre et pour comprendre les autres, gagner en compassion.
L'éducation ne privilégie pas un domaine ou un mode d'apprentissage, elle s'occupe du mental, du physique, du vital, du psychique.
La confiance dans les capacités propres de développement de l'enfant est importante.
Les mots clés sont volonté, concentration, imagination, découverte, observation, intuition, réceptivité, attention, esthétisme, art, diversité, nature, sens, créativité, ressenti, autonomie, responsabilité, liberté...

L'espace

Chaque groupe a son espace : la crèche, les 3 à 6 ans, les 6 à 11 ans, les 11 à 14 ans, les 14 à 18 ans et des ateliers sont communs.

L'espace intérieur
-        esthétique : harmonie des couleurs, des formes, des matériaux, rangé, simple
-        hygiène : matériaux sains et naturels, propre, aéré
-        sécurité : aménagement adapté à l'âge des enfants
-          pédagogie : aménagement d'ateliers qui permettent les apprentissages, espaces de jeux libres, espaces conviviaux de réunion

L'espace extérieur
-        espace de jeux libres avec aménagements sécurisés qui permettent une grande diversité de mouvements libres
-        espace de détente

Le temps

- la journée et la semaine sont rythmées par des rituels :  soin aux animaux, soin aux plantes, temps d'éducations physique, vitale, mentale, repas, repos...
- chaque jour les enfants ont un temps libre dehors d'environ une heure, un temps libre à l'intérieur d'environ une heure également.
- l'école est ouverte tant qu'au moins deux responsables peuvent en assurer l'ouverture : éducateurs, parents, salariés, bénévoles ou adolescents mûrs.

L'apprentissage tout au long de la vie
  
La crèche et l'école
  
La liaison avec la famille est importante, la crèche peut même être parentale. L'enfant se sent en sécurité affective et physique. Son rythme de développement est respecté.
Le milieu est hétérogène, il y a des temps d'apprentissage en groupe et des temps seul.
Les activités sont peindre, sculpter, écrire, chanter, danser, fabriquer en bois, en terre, en pierre..., bricoler, réparer, jardiner, cuisiner, ranger, nettoyer, soigner animaux et végétaux, lire, regarder, écouter, observer, admirer, rêver, dormir, se relaxer, parler, imaginer, discuter, jouer, escalader, ramper, courir, rouler, sauter, se balancer, descendre, lancer, essayer, comprendre, découvrir...

Les adolescents

Dans l'idéal, il y a assez d'éducateurs pour les différentes matières du programme. Les adolescents peuvent choisir d'intégrer un collège ou lycée, de suivre des cours par correspondance tout en gardant un projet éducatif sur le lieu.

Le centre de formation

Il y a une salle de formation qui peut être utilisée par les salariés ou louée par des intervenants extérieurs pour proposer des stages et formations payants en relation avec l'agriculture, la construction, l'art, l’artisanat, la santé et le bien-être, l'éducation, le spectacle.
C'est aussi un espace libre d'échanges de savoirs et savoir-faire avec un fonctionnement à inventer et un espace de recherche, de réflexion.

Le fonctionnement même de la coopérative induit une formation sur toute la vie de part la possibilité de faire des heures dans d'autres domaines que le sien. 

Mon rêve de coopérative "La Coopcinelle"

J'écris ici mon rêve de coopérative, à l'état brut. Les parties en italique sont mes idées personnelles, ni exhaustives ni arrêtées, pour indication. Mon rêve s'appelle « La coopcinelle ».
Mon idée est d'envoyer ce rêve de coopcinelle à mes amis et à des amis d'amis qui gravitent autour des thèmes et mode de vie abordés. Ceux qui se sentent motivés écrivent à leur tour leur rêve, brut. Les rêveurs se retrouvent, nous partageons nos rêves et élaborons le rêve du groupe. A partir de ce rêve, nous écrivons un plan puis cherchons un lieu et des financements pour passer à l'action.
Si c'est le bon moment, le bon projet et les bonnes personnes alors ça se fera ! S'il manque une de ces trois choses alors ce sera pour plus tard et/ou autrement, pas grave, je ne cherche à convaincre personne mais à trouver des motivés sur la même longueur d'onde que moi.

Projet idéal d'une coopérative

Pour vivre heureux simplement et ensemble. Pour apprendre et transmettre toute notre vie.
Pour mener à bien un projet collectif autour de l'éducation, l'agriculture, la construction, la santé, l'artisanat et les arts.

Un associé est salarié de la coopérative, il participe à des activités de fonctionnement, il participe à des activités rémunératrices, il participe aux réunions, il est déterminé pour la réussite de la coopérative : plus envie de réussir que peur d'échouer. Il adhère à l'éthique.
Il habite dans les environs, dans l'idéal peut se rendre à la coopérative à pieds ou à vélo.
L'espace de la coopérative n'est pas un habitat, les deux lieux sont séparés, ils peuvent être proches voire très proches (la présence d'animaux sur le lieu de travail l'implique).

Fonctionnement
-        autant de parts égales que d'associés,
-        demande d'aides et appel au mécénat, au don,
-        fond pour acheter un lieu avec des terres cultivables et un bâtiment,
-        fond pour acheter le matériel nécessaire à chaque entreprise,
-        bilan des compétences de chacun pour choisir les entreprises : agriculture : maraîchage à traction animale et petits élevages, éco-construction : bureaux d'étude et réalisation, éducation : crèche, école et centre de formation, artisanat : meubles, maroquinerie, couture, cordonnerie, forge, arts : chef d’œuvre en tout genre et tous matériaux, illustration, graphisme, bien-être et santé: massages, gym, psychomotricité, accompagnement, thérapies, et autres activités sympas comme ce que fait Kipp par exemple ou les activités autour du spectacle...
-        définition de l'éthique, du tronc commun : respect de l'humain, de l'animal, du végétal, de la terre, goût du beau, sain et simple,
-        définition des implications de ce tronc commun : usage de matériaux sains, respect des libertés, communication non violente, entretien de l'espace, entretien du matériel, pas de violence physique ou verbale envers les animaux, pas de produits chimiques...
-        décision du temps horaire de travail par an (environ 1000h) et de sa répartition sur l'année : sur planning selon projets de chacun et besoins de la coopérative et du salaire net à l'heure,
-        décision des tâches liées aux activités de fonctionnement et de leur mode de répartition : cuisine pour le repas du midi des salariés, ménage, entretien, secrétariat, communication, comptabilité, informatique, maintenance, coordination...
-        mise en place de rituels : réunion tel jour à telle heure de telle durée, repas de midi à telle heure, fêtes et anniversaires, ventes, marchés...
-        décision du mode d'entrée et de départ : entrée par cooptation et période d'essai, départ sur préavis,
-        décision de la répartition des responsabilités.

Lieu
-        espace intérieur pour les enfants
-        bureaux pour les entreprises
-        bureau pour la coopérative avec les plannings, les heures effectuées, les projets en cours
-        atelier chauffé pour arts et artisanats
-        atelier extérieur
-        cuisine
-        salle de convivialité pour les repas, les pauses, les réunions...
-        bibliothèque (lieu silencieux)
-        sanitaires
-        grande salle pour formations, stages et événements (chacun peut organiser un stage où il forme ou non et location à des associations et entreprises extérieures)
-        salles spéciales selon besoins des entreprises
-        espace de détente
-        espace de jeux
-        espace de maraîchage
-        des espaces pour les animaux

Où ?
Dans un espace naturel avec un minimum de relief, avec une belle vue, des arbres, proche d'une rivière, proche d'un village ou dans un village, avec une ville où l'on peut se rendre à vélo, avec un climat qui rend le maraîchage possible et les frais de chauffage pas trop élevés. Dans une région ensoleillée où les pierres de bâti sont claires.

Recettes
-        vente des produits de maraîchage
-        vente des produits animaux : œufs, lait, petits...
-        vente des produits artisanaux et artistiques
-        recette des chantiers
-        service des bureaux d'étude, de garde d'enfants, de bien-être et autres
-        location de la salle
-        repas aux personnes en formation


Dépenses
-        les salaires et les charges
-        les matériaux et machines de toutes les entreprises
-        les coûts d'entretien
-        les produits de base : graines, animaux...

Réunion hebdomadaire
-        ce qui fonctionne
-        ce qui ne fonctionne pas
-        les propositions
-        bilan des activités en cours
-        bilan des activités terminées
-        planning des taches de fonctionnement, des activités des entreprises, des responsabilités
-        bilan financier chaque mois
-        bilan humain


Ouvertures, perspectives
-        construction d'un bâtiment pour tables d’hôte et gîtes (y compris pour loger les stagiaires)
-        construction d'un bâtiment pour accueillir des personnes à plus ou moins long terme : personnes âgées, personnes en difficultés, séjour d'enfants, séjour de personnes handicapées
-        réalisation de supports papiers et informatiques pour la reproductibilité
-        atteindre la suffisance énergétique

Mes motivations
-        l'aventure humaine
-        l'environnement créé pour les enfants
-        l'éducation toute sa vie
-        la richesse des savoirs et savoir-faire
-        la cohérence
-        la coopération : pas de supérieur
-        la possibilité de faire différentes choses dans une semaine, dans une année
-        la possibilité d'évolution sur une vie
-        l'adaptabilité de ce fonctionnement avec des voyages


Comment savoir si on est motivé ?!
Tu viens de lire ce texte où je présente mon rêve de coopérative, il me semble que pour savoir si tu es motivé, il faut répondre  ces questions :Que ressens-tu ? Quelle tête fais-tu ? T'imagines-tu sur le lieu ? Penses-tu as des solutions ? Penses-tu aux problèmes, difficultés en disant des « non mais » ? Penses-tu que c'est compliqué ou faisable ?

mercredi 5 juin 2013

Appel au mécénat pour ouvrir une école différente

Voici le lien pour soutenir l'ouverture d'une école différente, même 1 ou 2 euros ça compte !

 http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/mana-maison-des-apprentissages-naturels

Description du projet :
MANa est une association à la fois de professionnels (éducateurs, enseignants...) et de parents pour construire une école primaire en classe unique. Notre démarche est d'accompagner l'enfant dans sa globalité (tant au niveau de ses apprentissages, que son développement psychocorporel, que sa relation aux autres...). Soucieux de répondre au développement de l'enfant, nous nous sommes réunis chacun avec notre domaine de compétence. Nous sommes inspirés par le mouvement de pédagogie Freinet notamment par les travaux de Bernard Collot "pédagogie 3ème type" et de Paul Le Bohec "en méthodes naturelles", par les mouvements de communication efficace de Thomas Gordon et par la démarche des éducateurs jeunes enfants notamment en terme d'observation et de posture vis à vis des enfants. En parallèle de cette école, nous développons un centre de formation pour transmettre nos pratiques auprès des éducateurs, des parents et toutes personnes intéressées par notre démarche et des ateliers péri-scolaires. Notre objectif est d'ouvrir notre structure dans le Val de Marne en septembre 2014.