lundi 16 janvier 2012

Emile Pinel

"Nous sommes le résultat de nos pensées passées non adaptées au présent."

Emile Pinel (1906-1985), mathématicien, biologiste, a émis l'hypothèse de l'existence d'un champ unitaire H, composé de trois champs H1, H2 et H3.
H1 = forme dans l'espace-temps, dans la matière.
H2 = champ de mémoires, d'informations en dehors de l'espace-temps.
H3 = champ morpho-génétique, permet le passage de l'information à la forme.

Le champ H2 réunit la science (masse manquante) et la tradition (archives akashiques).
Le champ H3 manifeste à chaque instant dans le monde physique H1 tout changement d'information du champ H2.

Le monde matériel H1 résulte du champ d'information H2. H2 est sensible au cœur, aux sentiments.

Le champ H1 me semble être le champ A décrit par Ervin Laszlo dans "Sciences et champs akashiques".
Cette hypothèse a des conséquences multiples sur la vie humaine, sur le monde.
Elle introduit un changement de paradigme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire